mardi 2 mars 2010

On a retrouvé Vincent Mandin

A la page 175 de mon livre, je donne les noms des conseillers municipaux élus avec Marcel de Brayer le 7 août 1870. Parmi eux, je n’avais pas trouvé jusqu’ici qui était Vincent Mandin. Une descendante d’un de ses cousins, Mme Lucienne Mandin, une nantaise dont les parents sont originaires de St André, m’a apporté les précisions qui suivent.
Vincent Mandin était propriétaire cultivateur à la Mégrière. Né à St Fulgent le 1e novembre 1831, il s’est marié avec Fernande Fonteneau. Il est décédé de la typhoïde à une date qui n’a pas encore été repérée. Il était allé rendre visite à son frère, atteint de cette maladie. Ce dernier s’en est tiré, alors que lui, ayant attrapé le virus, en est mort.
Son père était Pierre Mandin et sa mère Victoire Gilbert. Sa femme était née à St André le 30 mai 1838 de Jacques Fonteneau et de Marie Françoise Auneau.

Emmanuel François
mars 2010

POUR REVENIR AU SOMMAIRE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire