mercredi 10 février 2010

Les liens familiaux entre Amaury-Duval et Gaston de Marcilly

La numérisation récente par Google d’un livre mis à disposition sur internet, nous donne une bonne information sur les liens de famille entre les Guyet, les Duval, les de Brayer et les de Marcilly, tous propriétaires de Linières au XIXe siècle. Il s’agit de « L’état civil d’artistes français – billets d’enterrements ou de décès depuis 1813 jusqu’à nos jours » réunis et publiés par Hubert Lavigne ». Le livre a été édité par J. Bauer, libraire de la Société d’histoire de l’art français, en 1861, 2 rue des St Pères à Paris. Nous y trouvons le « Billet de faire part du décès de Amaury Duval père du peintre» en 1838. En voici d’abord le texte à la page 4 du livre :

Amaury-Duval : Amaury Duval (père)
M. Amaury Duval, peintre d'histoire, Mme Guyet-Desfontaines et M. Guyet-Desfontaine, membre de la chambre des députés ; Mme Isaure Chasserieau ; M. Alexandre Duval, membre de l’Académie française et Officier de la Légion d'honneur, et Mme Alexandre Duval ; M. Henri Duval, homme de lettres ; Mme Guézou ; M. Isidore Guyet, homme de lettres ; M. Tardy, conservateur des hypothèques à Pithiviers, et Mme Tardy ; Mme Clément et M. Clément, officier supérieur attaché au dépôt de la guerre, chevalier de la Légion d'honneur ; Mme veuve Mazois ; M. et Mme Edmond Duval ; M. et Mme Perron ; M. Alexandre Guézou ; M. Aristide Guézou ; Mme de Marcilly et M. de Marcilly, colonel d'artillerie, officier de la Légion d'honneur ; M. et Mme Reannier ; Mme Victor Regnault et M. Victor Regnault, ingénieur des mines ; M. Eugène de Marcilly ; M. et Mme Richard ; Mme Félicité Tardy ; M. Richard Duval ; MM. Henri et Tomy Perron ; M. Léon Regnault ;
Ont l'honneur de vous faire part de la perte douloureuse qu'ils viennent de £aire en la personne de M. Amaury Duval, membre de l'Institut, vice-président de l'Académie des inscriptions et belles lettres, officier de la Légion d'honneur, leur père, beau-père, grand-père, frère, beau-frère, oncle, grand-oncle et arrière-grand-oncle, décédé en sa demeure à Paris, le Lundi, 12 novembre 1838, â l'âge de 79 ans.

Il nous permet de confirmer des informations obtenues par ailleurs, surtout par Amaury-Duval dans son livre de souvenirs. Ils reconstituent les liens de parenté entre Amaury-Duval et son successeur au 5e degré, Eugène de Marcilly, qui avait 16 ans l’année de ce décès en 1838.

De plus, le travail de Mme Véronique Noël-Bouton-Rollet apporte des précisions utiles pour établir certains liens de parenté. Elle est l’auteure d’une thèse récente (2007) de doctorat à la Sorbonne, en Histoire de l’art moderne et contemporaine, intitulée : « Amaury-Duval, l’homme et l’œuvre. » c’est un immense travail, constituant la référence pour connaître Amaury-Duval.

Pour mieux situer ces liens familiaux, nous avons repris ci-après les noms indiqués dans le faire part, en les rangeant par liens de parentés avec le défunt, puis nous avons ajoutés des précisions sur les liens existant entre eux.

Père et beau-père : M. Amaury Duval, Mme Guyet-Desfontaines et M. Guyet-Desfontaine
Grand-père : Mme Isaure Chasserieau
Frère : M. Alexandre Duval et Mme Alexandre Duval ; M. Henri Duval ; Mme Guézou (née Pineu-Duval)
Beau-frère : M. Isidore Guyet (marié à Gilberte Tardy, sœur de l’épouse du décédé) ; M. Tardy (frère de l’épouse du décédé) et Mme Tardy
Oncle : Mme Clément (Adèle, fille de Alexandre Duval) et M. Clément ; Mme veuve Mazois (Jenny-Malvina, fille de Alexandre Duval) ; M. (fils de Henri Duval) et Mme Edmond Duval ; M. et Mme Perron (fille de Henri Duval) ; M. Alexandre Guézou (fils de Mme Guezou) ; M. Aristide Guézou (fils de Mme Guezou) ; Mme de Marcilly (née Adélaïde Guezou, fille de Mme Guezou) et M. de Marcilly (Bénigne, Pierre Louis)
Grand-oncle : M. et Mme Reannier ( ?) Mme Victor Regnault (fille de Adèle Clément) et M. Victor Regnault ; M. Eugène de Marcilly (fils de Adélaïde Guezou, né le 6-3-1822)
Liens de parenté non établis : M. et Mme Richard ( ?) ; Mme Félicité Tardy ( ?) ; M. Richard Duval ( ?) ; MM. Henri et Tomy Perron ( ?) ; M. Léon Regnault ( ?). Parmi ces dernier, existe un lien d’arrière grand oncle avec le décédé.

Ce texte du faire part, suscite aussi quelques remarques et commentaires divers de notre part :

1- Amaury-Duval se fait désigner comme peintre d’histoire, comprenant l’histoire religieuse, où il s’est le plus exprimé.

2- Isidore Guyet, le beau-frère du décédé et le cousin de l’ancien propriétaire de Linières, Joseph Guyet, est présenté comme homme de lettres. Il a surtout été journaliste, accessoirement parolier de chansons, et il  a réalisé une bonne édition de Voltaire.

3- Eugène de Marcilly est cité dans ce faire part en tant que petit-neveu. Il a 16 ans au jour du décès et c’est lui qui héritera de Linières, suite au décès d’Amaury-Duval, en 1885, 47 ans plus tard. Il aura alors 63 ans.


Emmanuel François, tous droits réservés
février 2010, modifié en août 2014

POUR REVENIR AU SOMMAIRE